Nouwozan Kokou Langueh, responsable BIECE-TH

Deuxième du genre, c’est un forum spécialement organisé pour les deux pays. L’objectif étant de renforcer les liens de coopération et de relations bilatérales qui est en train d’être dessiné. Selon le comité d’organisation, la Hongrie est un pays très avancé en matière de l’agriculture et elle peut aider à moderniser agriculture togolaise.

"Quand on parle de modernisation de l’agriculture, il faut parler de crédit agricole, mieux structurer le domaine pour permettre aux paysans d'avoir un accès facile aux crédits", explique Nouwozan Kokou Langueh, responsable du bureau international pour les études, le commerce et l’entrepreneuriat Hongrie-Togo (BIECE-TH).

A Budapest, le Togo pourra apprendre les techniques et procédures utilisées dans ce domaine pour améliorer son secteur agricole.

Lire aussi : AFRACA : déjà 40 ans de crédit agricole et rural !

Lors du premier forum économique Togo-UE qui a pris fin la semaine dernière à Lomé, les hommes d'affaires hongrois ont manifesté un intérêt pour le secteur agricole du Togo. C’est le bureau international pour les études, le commerce et l’entrepreneuriat Hongrie-Togo (BIECE-TH) qui a chapeauté la délégation hongroise.

"Des hongrois sont intéressés à faire des investissements au Togo. C'est la raison de notre présence au forum Togo-UE afin de permettre au groupe d'explorer le climat des affaires au Togo. L’agriculture est un domaine qui nous tient à cœur et c'est l’objectif principal de notre présence", confie à agridigitale Nouwozan Kokou Langueh, responsable du BIECE-TH.

Lire aussi : Voici les conditions à remplir pour être éligible au MIFA

La délégation d’hommes d'affaires hongrois estime que l’absence d'une représentation diplomatique en bonne et due forme de leur pays ne saurait être un obstacle pour tisser des partenariats.

"Les relations sont toujours à l’étape embryonnaire. Mais, les choses évoluent quand-même", rassure M. Langueh. Gouvernement, secteur privé, patronat et la chambre de commerce européenne au Togo sont attendus en juillet prochain à Budapest.

Mots-clés :

Votre avis