Les candidats au concours de recrutement du ministère de l'agriculture

Dans les 03 centres d'écrits de Lomé (Lycée de Tokoin1, Lycée de Tokoin2 et le CEG du camp général Gnassingbé Eyadema), des milliers de candidats ont répondu présent, a constaté le reporter du journal agridigitale.

"Vu l'effectif, que chaque candidat mette la chance de son côté. On a besoin des meilleurs", lance le ministre de l’agriculture persuadé que "seul la crème de la crème sera retenue".

Sur ces 25.586 postulants, seuls 1552 candidats seront retenus pour les nouveaux postes de la fonction publique au côté du ministère.

Lire aussi : 1552 postes disponibles au ministère togolais de l’agriculture

"Nous avons déposé les dossiers depuis et nous tous on attendait que ce jour. Déjà la demande est largement supérieure à l'offre. C'est en ça qu'on voit vraiment la puissance du chômage,

"Nous attendons vraiment ce jour. L’effectif est impressionnant mais nous ne perdons pas espoir. Nous ferons ce que nous pouvons pour réussir", confie innocent, candidat en génie mécanique.

Les candidats viennent de finir l’épreuve de culture générale dont l’une des questions phares a été : "comment appelle-t-on la partie de l’agronomie qui a pour objet l’étude des terres cultivables ?"

------------

Palakiyêm S.

 

Mots-clés :

Votre avis