Christophe Accoh, Gérant de Upack-Togo

"On a opté pour la fabrication surplace.  Lorsque nous allons produire ici, le coût sera diminué et accessibles aux clients", explique Christophe, responsable de la société Upack Sarl U à agridigitale.

En lieu et place que les transformateurs se tournent vers le Ghana, la Chine, Christophe assure non seulement de la disponibilité de ses prestations mais aussi, veillera à répondre à toutes les demandes des entrepreneurs. Les commandes à partir de 100 unités seront prises en compte.  

Lire aussi : Orphée a le même destin que Christophe Colomb

"On évitera les ruptures de stock parce qu'à ce niveau, il arrive parfois que les gens de l’extérieur viennent acheter 500 kg et lorsque l’entrepreneur local vient pour s’approvisionner, il n’y en a pas", souligne –t-il.

Hormis l’eau, Christophe et son équipe offrent toute une gamme d’emballages et de conditionnements pour toutes les denrées alimentaires à l’état naturel ou transformé.

"À chaque type de produit, son emballage. C’est pourquoi quand le client vient vers nous, on lui demande d’abord de nous présenter son produit et c’est en fonction de ça qu’on lui propose les emballages qui conviennent à son produit avec un bon design", ajoute –t-il. 

Il propose également des barquettes pour la conservation des produits (take away) qui peuvent rentrer dans la micro-onde.

1 Contribution(s)

  1. LOUHOUARI Alphonsine say:

    Toutes mes félicitations à M. Accoh pour son initiative. Je suis Congolaise de Brazzaville, les sachets ordinaires sont interdits chez nous et nous avons du mal à emballer nos produits. Voudrait-il nous communiquer les coordonnées de sa société, afin que nous puissions, à travers cela, avoir des informations sur ses produits, ainsi que les prix? Merci d'avance. Alphonsine

    16/10/2019 15:57:33

Votre avis