Les potentialités des 5 régions du Togo à l'honneur en 2020 (image archive)

Outre les activités ordinaires (expositions, panels, rencontres B2B) et la reconduction des innovations de l’édition 2019 (Sialo academy et concours d’innovations agricoles), Sialo 2020 mettra un point d’orgue sur la promotion de la consommation locale avec des recettes et saveurs de la gastronomie de la région des savanes (nord Togo).

"Chacune de nos régions regorge des valeurs, des patrimoines et la chaîne agropastorale doit être valorisée. Donc nous souhaitons qu’aux prochaines éditions, chaque région soit représentée pour que les acteurs de toutes les filières se retrouvent et qu’ensemble, on participe à la dynamique de développement de notre pays. Nous avons déjà lancé la région des savanes comme région d’honneur", révèle Heatson Tito Attikpo, commissaire général du Sialo.

L’autre défi à relever par le comité d’organisation à partir de 2020, c’est de faire en sorte que 10 à 20% des participants au salon soient des internationaux.

"Nous nous emploierons au cours des prochaines éditions pour atteindre cet objectif parce que nous voulons qu’à travers le Sialo, le Togo devienne une référence en termes de techniques d’information sur le marché agricole, sur le marché agroalimentaire et de l’agrobusiness en général", planifie Tito.

Lire aussi : AgriDigitale décroche le 4ème prix d’innovation agricole

Pour avoir mobilisé 300 exposants venus de cinq pays (Togo, Benin, Burkina, Niger, Tunisie) et drainé environ 4000 visiteurs, le commissaire général se dit très satisfait des résultats de cette huitième édition.

"Nous ne repartons pas au pays bredouille. Parce que nous avions eu à apprendre beaucoup de choses, surtout au niveau des panels. En venant ici, l’objectif c’était de trouver un marché et livrer ce qu’on a apporté. Là aussi la recette n’a pas été mauvaise", témoigne à agridigitale, Santa Stella venue du Bénin avec des jus de fruits.

-------------

Anani E.

Mots-clés :

Votre avis