Une production à grande échelle pour faire tourner l'usine de transformation locale

"Le programme Anchor Borrowers créé en 2015 par le président Buhari, a pour objectif de créer un lien entre les transformateurs et les petits exploitants agricoles grâce à la fourniture d’intrants agricoles afin de stimuler la production, stabiliser l’approvisionnement des transformateurs et remédier à la balance des paiements alimentaire du pays", écrit le site agricole.

En Guinée, le Fonds international de développement agricole (FIDA) va accorder 120 millions de dollars pour apporter des soutiens aux activités dans le secteur de l'agriculture, renseigne www.french.china.org.cn.

"C'est une bonne chose pour la Guinée qui obtient cet appui du FIDA, car ce financement permettra de créer de l'emploi dans le secteur agricole et surtout que les femmes seront accompagnées pour leur autonomisation dans la mise en œuvre de leur projet agricole", a affirmé le secrétaire général du ministère de l'agriculture Famoi Béavogui, rapporté par le site.

Enfin, www.terre-net.fr revient sur les inquiétudes la FAO et la Commission européenne par rapport au risque de voir les crises alimentaires se multiplier dans le monde.

Le rapport selon le site, pointe du doigt les risques de pénurie et de famine dans certains pays, notamment en Afrique, sous l'effet du réchauffement climatique et des conflits armés, mais aussi les risques d'augmentation de l'obésité, ou de choc de prix sur les marchés mondiaux des denrées agricoles, comme en 2007-2008.

Votre avis